Fraissinet
Collège
Marseille
 

Cendrillon ou La fashionista exigeante

mardi 27 avril 2010

Il était une fois, au centre de New York, une jeune fille appelée Cendrillon. Elle vivait luxueusement, c’était une vrai fashionista. Sa belle-mère et ses deux belles-sœurs l’accompagnaient partout. Elles étaient en admiration devant elle. Cendrillon était très exigeante : tout devait être parfait, jusqu’aux moindres détails. Son métier, styliste-mannequin, demandait beaucoup de goût et de beauté, et elle en avait toutes les qualités : elle était d’une beauté éblouissante et inventait la mode à la perfection ! Mais l’argent l’avait rendue égoïste et arrogante. Elle était devenue désagréable et blessante avec autrui.

 

Un jour, pour présenter sa nouvelle collection de tenues de soirées, Cendrillon organisa le plus grand bal que l’on puisse imaginer. Elle prévoyait d’inviter des centaines de mannequins : hommes, femmes de toutes nationalités en tenues de soirée plus extravagantes les unes que les autres. Après plusieurs mois d’organisation, le bal était enfin prêt à commencer. Pourtant, ce qui l’excitait le plus, c’était la venue de Luca Sérénitéh, un italien élu meilleur espoir du mannequinat masculin. Dès leurs premier regard, ils étaient tombés amoureux.

 

Hélas, juste avant que le défilé ne commence, la mauvaise marraine de Cendrillon, la sorcière de Kalarajada, pour punir Cendrillon de son arrogance et de son égoïsme, lui fit changer de corps avec celui d’une jeune paysanne. Mais Cendrillon devait défiler pour le final de la collection ! Pourtant elle n’abandonna pas de si tôt, et partit dans la grotte d’un vieux moine niché au sommet d’une montagne non loin de sa villa.

Le vieux moine lui répondit, désolé :

« Le seul moyen de retrouver ton corps, c’est de demander à la personne qui t’a jeté ce sort de l’annuler. » Cendrillon savait que la sorcière n’accepterait jamais car elle voulait que Cendrillon comprenne et admette ce qu’elle était devenue. Le moine, pris de pitié, lui conseilla d’aller voir son ami Leroyh Merlindo et pour se rendre chez lui, en Grèce en moins de dix minutes, il lui donna un passe-par-tout, elle se rendit alors chez Leroyh Merlindo qui, à son tour, ne put l’aider. Cendrillon se rendit en Corse, puis, passa par la Chine, alla au Brésil... Elle fit le tour du monde en moins d’une demi heure. Elle arriva enfin dans un vieux bidonville perdu entre deux montagnes, quand elle se rendit compte qu’elle avait perdu le passe-partout. Égarée au bout du monde, elle commença à mendier.

 

Six mois plus tard, la pitoyable souillon aperçut un couple de jeune mariés. Tout de suite elle reconnut la paysanne dans son propre corps et Luca Séréniteh. Elle leur demanda de l’aide mais ils l’ignorèrent.

Cendrillon, dépourvue de tout espoir, finit ses jours dans le regret et prisonnière du corps qui ne lui appartenait pas.

 

Justine 6e3

 

 
Collège Fraissinet – 6 allée Fraissinet - 13005 Marseille – Responsable de publication : Mr. Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : mercredi 23 septembre 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille